Questions fréquemment posées

Produits structurés

1Quel sous-jacent pour un produit structuré ?

Un produit structuré peut prendre comme sous-jacent à peu près tous les actifs sur lesquels cotent des options ou avec suffisamment d’existence pour en tirer une volatilité et un profil de performance.

Les sous-jacents les plus populaires sont les actions individuelles, les indices actions, les indices actions sectoriels, les taux, les devises ou les matières premières.

Il est également possible de structurer des produits sur des OPCVM, de l’immobilier ou même des indices climatiques.

2Placement privé ou appel public à l’épargne ?

Un produit structuré peut faire l’objet d’un Appel public à l’épargne ou être distribué en placement privé.

Depuis l’ordonnance no 2008-1 du 22 janvier 2009, la notion d’appel public à l’épargne a disparu au profit de l’appellation européenne «Offre au Public de Titres Financiers».

Une banque est considérée comme faisant publiquement appel à l’épargne lorsqu’elle a procédé à une inscription à la cote d’une bourse des valeurs mobilières.

En France, un produit structuré en placement privé est un placement qui s’adresse à un investisseur qualifié ou à un cercle restreint d’investisseurs.

Un investisseur qualifié dispose de compétences et des moyens nécessaires pour appréhender les risques inhérents aux opérations sur instruments financiers.
Quant au cercle d’investisseurs, il est réputé restreint s’il compte moins de 150 personnes.

3Est-il possible de faire construire son propre produit structuré ?

Oui, un des avantages du produit structuré est sa grande souplesse de montage.
Le GROUPE MONTAIGNE pourra vous accompagner sur la définition du cahier des charges, l’optimisation des conditions ainsi que le référencement d’un produit sur-mesure.